Informations & Tarifs

Découvrez toutes les modalités et les conditions pour bien débuter la sophrologie

Comment se déroule la 1ère séance ?

 

La première séance, qui est la séance de rencontre et de découverte, dure entre 1h30 et 2h00. Toutes les autres séances durent environ une heure.

Lors de la première séance, nous échangeons sur vos besoins spécifiques, vos attentes, je réponds également à vos questions concernant la sophrologie : sa philosophie, ses origines, ses champs d’application.

Un deuxième temps sera consacré à la pratique : la découverte de la séance, les explications nécessaires, un approche.

Nous terminerons la séance en échangeant sur l’expérience vécue et en fonction de vos ressentis, nous planifierons le protocole et les séances à venir.

 

Comment se déroule la 2ème séance et les suivantes ?

Chaque séance suivante, se déroule de la même façon :

  • Lors d’un court échange (dialogue présohronique), nous identifions ensemble  sur quoi porte votre attention actuellement, quels sont vos attentes par rapport à la séance, et en fonction de votre réponse et de vos besoins, nous choisirons la pratique la plus adaptée
  • Pratique elle-même, de 15 à 30 min : nous commencerons toujours par l’information pré-sophronique, c’est à dire une explication des exercices, de ce que nous allons faire et comment (explication des termes, des postures, des mouvements). C’est le temps pour vous de poser des questions, vérifier si les exercices proposés vous conviennent, aussi bien mentalement que physiquement. En fonction du besoin, nous les adapterons ou mêmes nous les  changerons complètement.
  • La pratique elle-même est composée de la partie dynamique (exercices respiratoires, mouvements), et de la partie statique (visualisation positive, concentration, pauses d’intégration)
  • La pratique se termine par la désophronisation (retour à la conscience ordinaire) et phénodescription (un temps pour discuter de ce que vous avez vécu et ressenti durant la séance). Cette dernière partie est très importante car c’est elle qui permet au sophrologue d’orienter la personne, d’analyser la vivance (le vécu durant la séance) pour proposer un entrainement.  

Pour la meilleure intégration de la méthode, pour que les choses “bougent”, il est préconisé de faire entre 6 à 8 séances pour les individuels, ou environs 10 séances pour les groupes. Bien entendu, cela dépend des prédispositions et des besoins de chacun.

La différence entre une séance individuelle et une séance du groupe, où elles se déroulent-elles ?

Le déroulé des séances individuelles et du groupe reste le même, toutefois les séances individuelles sont plus personnalisées, afin que la personne accompagnée puisse atteindre un objectif précis. Ces séances permettent d’aller au plus profond de la personne.

Les séances individuelles sont organisées les jeudis toute la journée, ou les autres jours sur demande. 

En cours collectif, nous abordons des thématiques plus générales, adaptées au public accompagné et dans un contexte qui leur est proche : gestion du stress, des émotions, développer la collaboration, accroître l’adaptabilité, le travail d’équipe. Ces séances permettent un échange, un partage, mais également elles permettent de vivre une groupéité, c’est à dire le lien qui uni les uns aux autres. C’est un rencontre d’une individualité avec celle des autres. 

Les séances de groupe peuvent être organisées les mardis, mercredi ou vendredis de 12h30 à 13h30 en entreprise ou à domicile, ou le week-end sur demande. Le groupe doit avoir min. 3 personnes. Devis sur demande

Qu’est ce que la phénodescription ?

Comme le nom l’indique, la phénodescription est une description des phénomènes vécus durant la séance. Ces phénomènes ce sont toutes les sensations, les perceptions et les sentiments qui émergent en nous lors de la séance. Ces sensations peuvent être psychiques, émotionnelles et physiques.

La phénodescription est une histoire qu’on se raconte, c’est donc un acte de la conscience. C’est pour cela qu’une “présence” mentale est indispensable. Si lors de la séances notre attention est portée ailleurs, si nous ne sommes pas vraiment “ici et maintenant”, nous aurons beaucoup de mal à décrire les phénomènes vécus, car les choses vont se passer “en dehors” de nous. C’est exactement ce qui se passe quand nous écoutons quelqu’un parler, mais nos pensées n’y sont pas. Nous n’entendons pas la personne. Nous l’écoutons sans l’entendre. 

La description après chaque séance nous permet d’explorer progressivement nous-mêmes. Les premiers ressentis seront plutôt de l’ordre physique (chaleur, picotement dans les mains), mais avec de plus en plus d’expérience, nous allons pouvoir décrire ce que la séance a vraiment évoqué en moi : mes émotions, mes relations avec moi-mêmes et avec tout ce qui m’entoure.  

La phénodescription doit donc nous permettre de nous rendre compte de tout ce qu’on a vécu, de ce qui se passe en nous, ce que nous avons ressenti ou perçu. Parfois, la phénodescription sera très riche, parfois nous n’aurons pas de grande choses à dire, mais cela ne sera pas pourtant un échec. Il faut savoir également qu’il y a des personnes qui par la nature sont plus introverties que les autres, leur phénodescription sera donc moins expressive que celle des leur semblables. Il faut donc l’accepter. 

La phénodescription est donc indispensable car c’est elle qui permettra au sophrologue d’orienter la personne. Elle lui permet de faire l’analyse de la vivance, qui à son tour permettra de proposer un entrainement. La phénodescription n’est donc pas juste le fait de parler, c’est d’aller chercher quelque chose plus profond, quelque chose de précis, le non-dit. C’est de chercher les valeurs existentielles et organisatrices de la personne. 

La phénodescription fait partie de la rigueur de la méthode du Pr Caycedo. Sans phénodescription, la sophrologie devient un simple moyen de détente.  

Quel est le lien entre la phénoménologie et la sophrologie ?

La phénoménologie est l’étude des phénomènes, une étude fondée sur l’analyse de l’expérience vécue par une personne. C’est un acte de conscience. Edmund Husserl est considéré comme le fondateur de ce courant qui a eu un impact majeur pour l’ensemble de la philosophie du XXème siècle.

Dans les années ’60, le Pr Caycedo (fondateur de la sophrologie) est admis comme médecin neuropsychiatre au sanatorium en Suisse, en devenant ainsi le dernier élève de Binswanger (un psychiatre et essayiste suisse), inspiré essentiellement de la phénoménologie d’Edmund Husserl et de Martin Heidegger. 

C’est ainsi que la phénoménologie est devenue une partie intégrante de la sophrologie créée par Alfonso Caycedo. 

Comment la sophrologie peut améliorer mon bien-être au quotidien ?

La sophrologie est un entraînement psychocorporel qui se base sur les exercices respiratoires, la visualisation positive, la méditation / contemplation et enfin sur les mouvements simples qui pratiqués régulièrement, permettent à la personne de prendre conscience de son corps, de ses tensions et freins et de ses émotions. Et seulement si on se rend compte de son étant d’être que nous pourrions mettre en place des stratagèmes pour l’améliorer, pour nous libérer de tout ce qui nous empêche de vivre pleinement. 

Il n’existe aucune conte-indication à la sophrologie puisqu’il s’agit d’une méthode qui s’adapte à toutes contraintes physiques. 

La sophrologie nous permet donc :

  • gestion des émotions négatives (colère, stress)
  • préparation mentale dans le milieu sportif et scolaire (examens, concours, compétitions, défis personnels)
  • augmentation de la confiance en soi
  • amélioration de la concentration
  • accompagnement d’une grosses
  • gestion de la douleur
  • gestion des troubles du sommeil
  • maîtrise des phobies
  • accompagnement des addictions
  • accompagnement de traitement médical
  • valorisation de son propre potentiel
  • relâchement de l’esprit
  • détente  (relâcher le corps)
  • récupération de l’énergie
  • renforcement de ses capacités et valeurs
  • améliorer les relations au travail, familiales ou sociales
  • renouer avec le passer
  • se projeter positivement dans l’avenir

Comment la sophrologie puisse m’aider à développer ma créativité ou ma concentration?

En construction.

Et si je n’ai pas le temps de faire la sophrologie ?

En construction.

Comment fonctionne la sophrologie? Dans combien de temps vais-je aller mieux? Quand vais-je avoir les premiers résultats?

En construction.

Pourquoi d’être conscient me permet mieux vivre ?

En construction.

En quoi ressentir mon corps ou écouter mes sensations m’aidera à aller mieux ?

En construction.

Comment la sophrologie peut apprendre à respirer ?

En construction.

En quoi la sophro est meilleure que d’autres techniques du développement personnel?

La sophrologie n’est pas meilleure que d’autres techniques du développement personnel, elle est juste différente car plus complexe. En effet, certaines techniques ne se basent que sur le mental, d’autres sont fondées sur les expressions physiques. Encore d’autres sont plutôt de l’ordre de méditation.

La richesse de la sophrologie fait d’elle la différence avec d’autres techniques du développement personnelle. En effet, cette méthode combine des exercices respiratoires,  une visualisation positive, une méditation, une contemplation et enfin sur des mouvements physiques simples pour tendre-détendre le corps. La sophrologie s’adresse à tous, ne nécessite aucune condition particulière (pas de tenu vestimentaire spécifique, pas de musique, pas de bougies ou d’autres accessoires). Elle était pensée pour être pratiquée au quotidien, par tous et dans n’importe quelles circonstances.

Grâce à la richesse de la méthode, la sophrologie agit donc aussi bien sur notre corps que notre esprit, sur notre conscience, nos valeurs, nos capacités, nos émotions.

Comment le fait de bouger mes épaules ou mes jambes, de bloquer ma respiration ou de marcher sur place vont m’aider à aller mieux?

En construction.

Je souhaite commencer !

Prendre un rendez-vous

Par téléphone, par mail  ou directement depuis le site

1ère session

La première session est une séance de découverte et de rencontre

w

Établir un échange

Si La pratique régulière est indispensable, c’est la loi de répétition, pour réapprendre à notre corps d’agir et de vivre autrement